Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Accueil / De retour du stage international à Venise …

Le mot de la présidente
De retour du stage international 2017 qui s’est déroulé sur l’île de San Servolo - Venise, Elodie prend la plume avec beaucoup de fraîcheur et un regard neuf pour nous partager cette première expérience d’un stage EURYE.

Catherine Nozeret

Ensemble

« Ensemble » traduit l’impression générale qui s’est dégagée de notre aventure car s’il ne fallait garder qu’un seul mot pour la qualifier, beaucoup choisirait le mot « partage » ; partage d’expériences pour enrichir notre pratique à l’école, partage d’émotions, d’amitié dans nos moments de vie ensemble. Lorsqu’on demande aux participants ce qu’ils ont reçu lors de cette semaine, l’une des réponses les plus spontanées à se manifester était : « beaucoup d’Amour ». Oui, ce stage, c’est l’occasion d’apprendre, mais c’est surtout l’opportunité de découvrir, d’être inspiré, de s’enrichir au contact des autres, de se ressourcer sous la chaleur du soleil, d’être entouré d’autres personnes qui partagent avec nous ce souhait de transmettre un enseignement différemment.

Comme l’a dit l’une des participantes : « J’ai longtemps cru être une extraterrestre jusqu’à ce que quelqu’un me dise : « vous n’êtes pas un extraterrestre, vous êtes un terrestre extra » et ici, j’ai été entourée de personnes extra  ».

Une journée de stage

Le stage international de l’EURYE est un moment incontournable sur le cheminement du RYE. Le yoga du matin donné par les participants nous donne l’occasion de nous rencontrer, de mieux nous connaître, de découvrir d’autres manière de pratiquer le yoga et donc d’enrichir notre pratique. Car, comme l’a rappelé Micheline Flak dans sa conférence, il s’agit avant tout de nourrir sa propre pratique pour l’introduire en classe. On ne décide pas « demain, je fais du yoga à l’école » mais on sème plutôt des graines de yoga en soi qui, lorsqu’elles fleurissent, vont rayonner jusqu’à la classe. Les ateliers de techniques RYE sont l’occasion d’apprendre de nouvelles choses à intégrer dans nos cours, de partager avec d’autres notre passion de l’enseignement et du yoga, notre envie de transmettre, ... L’après-midi est davantage consacré à notre cheminement personnel ; les ateliers créatifs (chant, mandala, danse, qi-gong, aquarelle) nous offrent l’opportunité de nous faire du bien, de nourrir notre inspiration, et par là même notre yoga, de cultiver la joie d’être ensemble, ... Enfin, le yoga nidra est un véritable cadeau pour nous puisqu’on ne l’enseigne pas mais grâce à cette technique, nous avons la possibilité de nous découvrir davantage, de nous équilibrer, de nous apaiser et de voyager à l’intérieur de nous-mêmes pour mieux nous connaître.

Au final, nous avons vécu à la fois une grande aventure humaine de partage et un voyage d’exploration à l’intérieur de soi.

Souvenirs en vrac

« Enfin la chaleur ! », « La danse du rye qu’on retrouve au fil des années », « L’audace de jouer et de faire rire », « Une petite flamme, fleur de lotus, lors de la méditation avec Hélène », « Notre moment de danse en file indienne, découverte du dos de l’autre », « Lors de la soirée, le qi-gong et la danse sacrée, beauté de ces moments tous ensemble, où nous respirions à l’unisson », « La vache qui regarde la lune (moment de qi-gong sous la lune le dernier soir) », « Apprendre avec justesse et bienveillance », « Le moment de danse improvisé sur la chanson « perchè ti amo » lors de la soirée de clôture ; joie de partager ces derniers instants tous ensemble », … Personnellement, je retiens l’instant où j’ai vu tous les participants suivre la danse de Geneviève, la fierté et le bonheur de partager cette danse sacrée avec tous …

Au fur et à mesure de cette semaine, la bienveillance (pour enseigner, pour apprendre, envers les autres mais surtout envers soi-même) a tellement grandi qu’a surgi l’écoute (thème de ce stage), de soi et de l’autre.

En ce qui me concerne, je repars avec la sensation qu’au RYE Belgique, nous formons une grande famille et il n’y a plus qu’un seul mot qui me vienne en tête : MERCI.

Elodie Di Bono, Vice-présidente du RYE Belgique.